Le président de l’ONG barakacity, Sihamedi Idriss, cela ne fait que peu que je le (et les) découvre.
Plus habituée aux ONG anglophones.

Comme pour chaque élan humanitaire, j’aime à découvrir leurs actions, leur sérieux, leur vive dynamique. (Vous pouvez visiter leur page F-Book et voir l’ensemble de leurs missions : ici.) Mais depuis le début (c’est ainsi que j’ai connu l’ONG, en lisant une MEG (mise en garde – pour les habitués ^^)) chose qui se reproduit ces derniers jours, nous sommes témoins de belles (en réalité grotesques) mises en garde contre ladite ONG invitant à ne pas faire de dons. J’ai même honte de le récrire. Ce me semble être une aberration des plus absolues.

Alors à tous ceux qui mettent en garde contre le frère et l’ONG ainsi qu’à tous ceux qui diffusent ces mises en garde, je demande :

Le Jour de la Grande Rencontre, lorsqu’il nous faudra rendre compte de l’état des musulmans à travers le monde, que direz-vous au Seigneur ?

Lorsque l’on sera interrogé sur tous ces musulmans qui ont quitté l’Islam pour se convertir au Christianisme car des humanitaires et missionaires chrétiens avaient le terrain libre, que Lui direz-vous ?

Vous qui essayez de désolidariser les musulmans d’une ONG qui fait son travail et le fait bien, que répondrez-vous ?

Réfléchissez-vous seulement aux conséquences ?!

Le Seigneur en est Témoin, quand nous voyons ce qui se passe dans le monde, nous devrions nous engager à leurs côtés pour agir et être plus nombreux à nous consacrer aux oeuvres de bien. Agir de façon unie, solidaire, se servir de l’expérience de ceux qui connaissent le terrain, étudient les besoins et mettent en place des projets d’intervention.

Nos frères et soeurs ont été abandonnés du monde. Et pourtant, ils sont de nous comme nous sommes d’eux. Les missionnaires catholiques se rendent avec leur amour, leurs biens, leur aide et les invitent à embrasser la Religion du « Christ sauveur » en leur offrant ce que nul autre n’est venu leur offrir.

Peut-on les blâmer de ne suivre que ces seuls gens qui viennent à leur rencontre ? Non ! C’est NOUS qui sommes à blâmer ! Et vous qui, du confort de vos foyers mettez en garde contre de nobles organisations !

C’est notre division qui nous coûte.
C’est notre division qui cause l’abandon de nos frères et soeurs.
C’est notre division qui frappe nos fronts du fer rouge de la honte.

Tant que nous ne sortirons pas de ces débats débilisants et réducteurs, nous ne serons capables de briller. Tant que nous n’aurons pas mesuré l’ensemble des enjeux ET les conséquences de nos actes, nous resterons cette Ummah passive et exposée à toute manipulation.

Voici une mise à l’ordre (pas d’mise en garde ici ^__^) : soutenez-les, donnez, soyez généreux !

Peace’n’Give !!!
(Cliquez sur l’image pour accéder au site et donner)

image

 

Publicités