Cela fait un bon moment que nous n’avons pas écrit sur le sujet et grâce à Allah, les choses ont quelque peu évolué.
Deux hommes ont été libérés. D’abord Younous Chekkouri, le 17 Septembre 2015, mais nous reviendrons sur cette libération dans un article à part, car si notre joie fut initialement grande, elle fut ternie par son emprisonnement actuel au Maroc où il fut renvoyé.
Puis quelques jours plus tard, le 22 Septembre 2015, Abdul Rahman Shalabi fut à son tour libéré, laissant à 114 le nombre de détenus encore présents à Gitmo. Ce dernier, âgé de 39 ans, fut l’un des plus longs grévistes de la faim et – après avoir passé un tiers de sa vie dans ce camp horrible, il fut rapatrié en Arabie-Saoudite.

Enfin, comme le titre de l’article l’indique, le 25 Septembre 2015 nous apprenions la sublime et grande nouvelle de la libération prochaine – in sha’a llahu – de notre respecté frère Shaker Aamer.

Commentant sur le sujet, Clive Stafford Smith, avocat de Shaker Aamer a dit :

« Ceci est une grande nouvelle, bien qu’elle arrive 13 années trop tard. Mais ils ont à peine donné leur notice au Congrès, ce qui veut dire que sans intervention robuste, Shaker Aamer et sa famille auront à attendre jusqu’au 25 Octobre au plus tôt pour se retrouver. Le Royaume-Unis doit requérir du Président Obama qu’il permette qu’il soit dans un vol demain, afin que la famille de Shaker n’ait à subir davantage l’agonie de l’attente, incertains à chaque fois que le téléphone sonne.

Les politiciens britanniques peuvent pompeusement se vanter de notre « solide et efficace manière de traiter avec les suspects de terrorisme » mais Shaker n’est pas et n’a jamais été un terroriste, et il fut déclaré libérable par les américains eux-mêmes depuis 8 ans. J’ai espoir que les autorités comprennent qu’il a été torturé et maltraité pendant plus de dix années et que ce qu’il désire le plus est d’être laissé en paix avec sa famille pour reconstruire sa vie. »

Andy Worthington a quant à lui exprimé sa joie d’apprendre la grande nouvelle, avouant être quelque peu hébété : « J’ai espéré ce jour – et ai travaillé en vue de sa réalisation – depuis si longtemps, qu’il est difficile de croire que c’est vrai. Mais c’est vrai. » 

Il déclara également :

« Nous sommes ravis d’apprendre la libération prochaine de Shaker Aamer et souhaitons remercier tous ceux qui ont œuvré avec ardeur au fil des ans pour assurer sa libération – ses avocats, les nombreux membres du parlement qui ont lutté pour sa cause, les journalistes qui ont refusé de détourner leur regard, les nombreuses célébrités qui ont soutenu la campagne We Stand With Shaker au cours de l’année passée et les nombreuses personnes du public qui ont infatigablement milité afin qu’il ne soit pas oublié. »

Ray Silk, secrétaire du groupe Save Shaker Aamer Campaign, a lui aussi exprimé sa joie :

« Sublime nouvelle. Les médias rapportent que le gouvernement britannique a déclaré que Shaker va être libéré et rapatrié en Angleterre. Si nous pouvons croire en la véracité de cette nouvelle, le travail sans relâche de nombreuses organisations militantes, de groupes, d’individus – leaders politiques compris, d’avocats, de membres du parlement, de militants pour les droits de l’homme et des syndicats au sein du Royaume-Unis, des Etats-Unis et à travers le monde, a au moins été récompensé.
Tous ceux qui ont signé une pétition, distribué des tracts, se sont tenus devant le Parlement, l’Ambassade étasunienne, Downing Street et le MI6 et ont mené campagne de bien d’autres façons pour que Shaker soit libéré, peuvent se féliciter de bien, bien nombreuses fois. Nos remerciements à vous tous. Nous devons toutefois rester prudents jusqu’à ce que nous soyons témoins de la présence de Shaker sur le sol britannique et dans les bras de sa famille.
Nous devons continuer d’appeler pour la libération immédiate de Shaker de Guantánamo. Les avocats de Shaker ont déclaré avoir exigé que le Président Obama libère Shaker de sorte à ce qu’il soit de retour en Angleterre demain. L’emprisonnement de plus de treize années de Shaker va marquer l’histoire comme un acte de la plus abjecte et brutale injustice.
Nous saluons le courage de Shaker sa position de principe dans la lutte ouverte, depuis sa cellule de Guantánamo, pour la paix, la justice et le respect des droits de l’homme pour tous. »

Johina Aamer, fille de Shaker Aamer,  a exprimé sa reconnaissance sur son compte twitter : « Merci à tous pour votre soutien. Nous n’avons pas encore réalisé la nouvelle. Nous n’arrivons pas à croire que nous pourrons peut-être enfin voir notre Père après 14 ans. »
@JohinaAamer

Après avoir rappelé les différents aspects de l’affaire de Shaker Aamer et avoir précisé qu’elle fut la plus importante des affaires dans l’histoire de l’ONG Cage, Moazzam Begg déclara :

« Shaker va retrouver une communauté qui l’accueillera ; cette communauté a milité et lutté pour lui. Il appréciera cette compassion et ce soutien. Son plus grand test sera dans comment être à nouveau père, époux et membre de la société. Ce qu’il a subi est au-delà de la compréhension de beaucoup de personnes en Angleterre. On ne peut ignorer l’histoire de Shaker Aamer et ceux qui ont été la cause de son mauvais traitement. Cela restera une page noire dans l’histoire du Royaume-Unis et des Etats-Unis.

L’annonce de la libération de Shaker vient avec celle d’un nombre d’autres détenus de Guantánamo ; malgré toutes les difficultés auxquelles ils ont dû faire face, nous sommes reconnaissants à tous ceux qui ont rendu sa libération possible. »

***

Louanges à Allah pour cette heureuse nouvelle. Je resterai infiniment reconnaissante à mon Seigneur d’avoir permis aux faqiraat d’être témoins de la lutte de ces grands hommes, de m’avoir accordée de rencontrer de nombreux militants d’une inspiration vitale et profonde et d’avoir redonné ce souffle tant nécessaire à mon âme aride. Alors qu’il y a quelques années je m’adressais à certains sites francophones pour transmettre une pétition pour la libération de notre frère et pour sensibiliser la communauté francophone à son sort, je remercie Imane Magazine, qui fut le seul site à nous accompagner en acceptant de partager la lettre de la courageuse épouse de Shaker Aamer puis en nous aidant dans un concours de sensibilisation. Merci également au légendaire Broche Ton Voile qui prit également part à la sensibilisation. Ce ne sont pas là des choses que nous faisons pour une reconnaissance ou une affirmation. Ce n’est qu’une lutte désintéressée pour laquelle nous devrions tous nous lever, nous unir et joindre nos voix à celles de ces respectables militants. A toutes les gentilles personnes que nous avons croisées et qui se sont toujours montrées présentes (par leur attention, leur intérêt, leur relecture, leur gentillesse, le partage de photos ou d’articles…) : qu’Allah vous récompense et vous renforce dans vos efforts pour Sa Gloire. 

La lutte pour nos frères de Gitmo continue ainsi que celle pour l’ensemble des innocents détenus dans le monde, sans oublier notre sœur, notre honneur, le Dr Aafia Siddiqui dont les dernières nouvelles sont loin d’être bonnes. Puisse Allah leur accorder libération et les rétribuer par le meilleur bien pour l’ensemble des épreuves ici-bas endurées.

Nous finirons par cette déclaration de Shaker Aamer, qu’Allah le réunisse au plus tôt avec les siens :
« Sincèrement, les mots ne suffisent pas pour remercier quiconque met son temps au service de la justice, même si ce n’est qu’au travers de prières ou pensées. »

__________________________

P.S. : Eh oui… pour ceux qui m’ont suivie sur Fb, l’heure de distribuer des bonbons aux enfants de la nation a bientôt sonné bi idhnillahi (^__^) !

~ Peace’n’fight ~

Peinture de Saker Aamer
Peinture représentant Shaker Aamer prenant sa mère dans les bras… « dans l’espoir qu’un jour cela devienne réel. »
© Peinture : Pat Perry, Berlin.
Publicités