La dernière fois que nous écrivions à son sujet (voir l’article ici : Quel titre… ? Juste : « We Are Babar Ahmad »), c’était les larmes aux yeux que nous le faisions. Aujourd’hui, quelques années plus tard, c’est le sourire au cœur que nous annonçons le retour de Babar en son foyer. Cette libération est pour nous une nouvelle sublime,  la lutte pour Babar ayant sans doute été la première manifestation de solidarité et d’efforts altruistes dont nous ayons été témoins de la sorte. Al7amdulillahi.

Voici ci-dessous la déclaration de sa famille faite en l’occasion : 

******

Nous, famille de Babar Ahmad, sommes ravis d’annoncer que par la Grâce d’Allah, Babar a retrouvé notre foyer après 11 années d’emprisonnement. Nos vies vont être enrichies par son retour.

Bien que ces 11 dernières années aient été indescriptiblement difficiles pour nous, nous fûmes réconfortés par les commentaires du Juge Janet Hall, lors de sa jugement à cette époque l’an passé. Elle déclara :

« Aucune assistance ne fut jamais donnée par les accusés en vue d’effectuer un attentat. Par attentat, j’entends attentat terroriste … Aucun de ces deux accusés ne fut intéressé par ce qui est communément connu comme étant du terrorisme… Il me paraît qu’il [Babar] est une personne généreuse, attentionnée drôle et honnête. Il est aimé, humain et empathique…C’est un être bon qui ne cherche pas et ne cherchera pas dans le futur à blesser d’autres personnes. »

Aujourd’hui nous pensons à tous ceux qui nous ont soutenus pendant tout ce temps et les remercions. Mais nous demandons à tous de nous laisser un peu d’espace et d’intimité et de ne point nous contacter pour le moment.

Babar et son père, enfin réunis.
Babar et son père, enfin réunis.

Babar fit la déclaration suivante :

« Ces 11 années de confinement solitaire et d’isolation dans dix différentes prisons ont été une expérience trop profonde pour être résumée par quelques mots ici et maintenant. En Octobre 2012, j’avais les yeux bandés, j’étais enchaîné, et je fus déshabillé de force lorsque l’on m’extradait vers les Etats-Unis. La semaine passée, les Etats-Unis et le Royaume-Unis me traitaient de manière courtoise et respectueuse lors de mon voyage de retour.

Aujourd’hui je ne possède absolument rien, et pourtant je suis riche. Toutes les louanges sont à Dieu.

J’espère, avec le temps, partager mes réflexions et mon expérience afin d’aider et informer les autres. Je reconnais que le monde a évolué depuis 2004, et pourtant, à certains égards, il a tristement échoué a progresser.
Pour le moment je désire renouer en privé avec mon incroyable famille, à qui je dois énormément. Ce fut un véritable bonheur de célébrer ‘eid avec eux pour la première fois depuis 11 années, et de prendre dans mes bras mes trois de mes nièces et neveux que je n’avais encore jamais rencontrés auparavant. Ce fut une longue période. »

>>> Source de la déclaration <<<

********

Talha Ahsan, qui fut extradé en même temps que lui et qui retrouva son foyer il y a plusieurs mois partagea sa joie en ces mots :

« Et maintenant c’est à mon tour de dire : Bienvenue Babar !
Eid Mubarak à ta famille et toi.
(Je ne m’y attendais pas du tout).
Certes, après chaque difficulté vient une facilité. »

talha

Louanges à Allah pour ces heureuses retrouvailles ! Nous leur souhaitons beaucoup de bonheur et nous prions Allah de les aider à reconstruire leur vie et leur existence.

Nos prières pour tous les autres…

~ Peace’n’Smile ~

Publicités