reflexion

« Bien-Aimé, montre moi la voie pour sortir de cette prison.
Rends moi indépendant [libre], des deux mondes.
De grâce, efface de mon esprit tout ce qui n’est pas Toi.
Aie pitié bien-Aimé,
bien que je ne sois qu’un être qui oublie, sujet à distraction,
Tu es Toi l’essence du pardon.
Rends moi indépendant de toute chose, sinon TOI. »

– Abu Sa’id Abil Kheir

***

Un autre amoureux a dit :

« Pour Ton Amour, je me précipite au delà des terres et des eaux :
Pour Ton Amour, je traverse le désert et fends la montagne en deux,
Et je détourne ma face de toutes choses,
Jusqu’à ce que j’atteigne l’endroit
Où je suis seul avec Toi. »

♥ ♥ ♥

Publicités